Rechercher
  • Nicoline Droogmans

Le chien, au même titre que nous, a besoin de s’accomplir en tant qu’individu.

Dernière mise à jour : 21 juin 2021

Voici le premier article d’une série de cinq articles traitant de la Pyramide de Maslow du chien. En résumé, ces articles vont traiter, un par un, des besoins fondamentaux qui animent le chien. Pour la petite anecdote, Abraham Harold Maslow était un psychologue américain. La Pyramide de Maslow a tout d’abord été faite pour décrire les besoins de l’humain avant d’être reprise pour décrire les différents besoins du chien qui sont, vous le noterez, très similaires. Ainsi, commençons cette série d’articles avec le premier : le besoin d’accomplissement, aussi connu sous le nom du besoin d’utilité.

Un chien, comme tout individu, humain compris, a besoins de s'accomplir, de se réaliser, de se sentir utile. C'est un besoin comme un autre qui peut être comblé par différentes choses au quotidien. Tout d'abord, ne vous méprenez pas : un chien, bien qu'il ne soit « qu'un » animal pour certains, éprouve des émotions. Et ce sont ces émotions ressenties qui peuvent ou non faire d'un loulou un chien épanoui.

Les chiens ont besoin de se sentir utiles au quotidien, et non pas d'être relayés à la simple catégorie d'accessoires pour un peu trop d'êtres humains. Plutôt que de les percevoir comme des objets de décoration d'intérieur ou même de jardin, nous devrions tous au contraire les voir comme des êtres sensibles ayant des besoins qui leur sont propres. Le besoin de s'accomplir en fait partie et il peut être comblé de plusieurs façons.

Tout d'abord, permettez-leur de se réaliser dans le travail éducatif ou même dans un travail d'utilité. Un loulou sera forcément plus épanoui en ayant des dépenses intellectuelles et en sachant qu'il est utile à quelque chose. Faites faire des tricks à vos loulous, travaillez leur intelligence en les éduquant tout en bienveillance, et pour certains permettez-leur d'exercer l'instinct qui leur est propre. Par exemple, pourquoi ne pas mettre Tobby, un Border Collie qui n'a de cesse de troupeauter, au troupeau justement ? Pourquoi ne pas mettre Tikki, jeune Terre-Neuve un peu agité qui prend facilement un bras en gueule, au sauvetage en mer ?

Les tricks, l'éducation bienveillante et respectueuse, les activités physiques, de flair ou d'intelligence, ainsi que le travail axé sur les instincts premiers des loulous peuvent permettre à un chien de s'accomplir. Vous avez ainsi un travail de collaboration mais aussi et surtout des activités qui permettent de créer du lien, et de le renforcer. A côté de ça, les bénéfices pour votre loulou n'en sont que grandis : il apprend à vos côtés, il se sent utile, il se dépense physiquement et mentalement, et il est en conséquence plus épanoui.

Ensuite, permettez-leur d'avoir le choix et ne les contraignez pas à faire quelque chose. L'apprentissage sous la contrainte n'est plus quelque chose de positif et ne fait de fait plus partie de ce qui peut permettre à un chien d'être épanoui. Cependant, si vous axez votre quotidien aux côtés de votre loulou sur la coopération, la collaboration et le respect, vous obtiendrez des résultats durables dans le temps et très bénéfiques pour votre relation. Donner le choix à un chien, c'est lui montrer qu'il compte, que sa volonté propre vous importe, et c'est aussi lui donner davantage confiance en vous jour après jour.

Faites-le participer aux choses qui le concernent directement. Vous devez lui couper les griffes ? Alors mettez-vous au medical training, faites-lui voir qu'il peut vous donner son consentement et qu'il n'est pas forcé de faire quelque chose. Pourquoi ne pas laisser à Donald, un chihuahua, la chance de vous dire que non, il ne veut pas aller en voiture ? Et travaillez sur la collaboration, désensibilisez-le à la voiture, permettez-lui d'être de plus en plus à l'aise au lieu de le porter pour le mettre directement dedans s'il se montre récalcitrant. Respectez tout simplement les émotions de votre loulou en lui disant que oui, il a le droit de ne pas avoir envie, d'avoir peur, de ne pas être serein, pour autant faites-lui voir qu'il peut avoir confiance en vous car vous ne le forcerez pas.

Et bien entendu, comblez ses besoins exploratoires. Ne le laissez pas dans un jardin à ne rien faire, à s'ennuyer toute la journée, ou même ne le cloîtrez pas dans votre maison sans jamais l'en sortir. Il est important qu'un chien puisse voir du paysage, qu'il puisse voir de nouvelles choses pour garder sa curiosité intacte.

Alors oui, c'est vrai, c'est plus contraignant d'avoir un Saint-Bernard dans une voiture et de lui faire avoir des balades différentes de celles de d'habitude, mais ce n'est pas parce qu'un loulou fait soixante-dix ou quatre-vingt kilos que ça doit pour autant l'empêcher de vivre une vraie vie de chien. Vous allez à l'animalerie ? Emmenez-le avec vous et faites-lui choisir lui-même le jouet que vous vouliez lui prendre ! Vous partez en balade ? Cette fois-ci, laissez-le choisir le chemin qu'il souhaite emprunter, car ça signifie que les odeurs y sont peut-être plus attrayantes.

L'épanouissement d'un chien passe par le fait de combler ce besoin d'accomplissement, de réalisation de lui en tant qu'individu. Apprenez à collaborer avec votre compagnon à quatre pattes, laissez-le exprimer ses instincts premiers dans du travail utilitaire ou inventez des activités maison qui le feront réfléchir, faites-le participer à ce qui le concerne directement et surtout, permettez-lui de combler ses besoins exploratoires.

Toutes ces petites choses en plus sauront faire de votre loulou un chien épanoui et bien dans ses pattes. Et n'est-ce pas ce qu'on veut tous pour nos compagnons ? Donnez un peu plus de sens à la vie de vos loulous, ils n'en seront que plus heureux au quotidien. © Toutougether - Nicoline Droogmans www.toutougether.fr contact@toutougether.fr 06-36-10-04-84

262 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout